fbpx

Actualité

Revue de presse

Un projet immobilier n’est jamais un acte anodin et il faut choisir avec précaution celui qui en sera le garant

INTERVIEW – Président de la section des courtiers de l’Union Suisse des Professionnels de l’Immobilier de Genève, Fabio Melcarne s’implique au quotidien au sein de l’association faîtière romande. Sa volonté ? Soutenir et promouvoir l’expertise et la qualité de service des courtiers membres.

Depuis quand êtes-vous président de la section des courtiers et pourquoi ?

C’est en 2014 que j’ai pris mes fonctions en tant que président. Nous fonctionnons sur un modèle de présidence tournante, permettant à chaque membre du comité d’occuper cette fonction à tour de rôle. En m’engageant, j’avais à cœur de participer à l’évolution de l’USPI Genève et de son action et j’ai eu la chance de le faire grâce à plusieurs chantiers intéressants dans lesquels j’ai été impliqué tout au long de mon mandat, et aujourd’hui encore.


Quel est le rôle de la section des courtiers de l’USPI Genève ? Pour les professionnels – pour les acheteurs et vendeurs

La section est composée d’un comité de courtiers issu des maisons membres. Son but est d’abord de veiller à l’application du code de déontologie et de toutes les dispositions édictées par l’USPI Genève, telles que le respect de la concurrence loyale entre les membres, fixant les règles de l’éthique professionnelle. Mais son action s’étend bien au-delà. C’est un organe de référence et une véritable plateforme d’échanges. Intervention en cas de litiges, organisation d’événements de networking, mise en place de formations, informations sur les évolutions techniques, juridiques, etc., voici une liste non exhaustive des actions que nous menons pour nos membres. Soucieux de l’évolution de notre profession, nous n’hésitons pas à nous impliquer politiquement sur des sujets méritant notre soutien comme l’aménagement du territoire, les mesures fiscales, etc.

Mais l’USPI Genève est également utile pour les clients, ses membres s’engageant à respecter des règles éthiques et déontologiques professionnelles. Nos différents labels par exemple, que chacun peut suivre (label courtier, formation, vert, etc.), assurent la ligne de conduite des entreprises adhérentes. Nos critères stricts en matière de formation garantissent également un service de qualité. Pour être admis, les dirigeants doivent être au bénéfice d’un titre universitaire ou d’un diplôme fédéral et soutenir la formation régulière de leurs courtiers, préservant le haut niveau d’expertises de nos membres. Le client sait alors que son projet immobilier sera entre de bonnes mains.

Vous parlez de l’engagement politique de l’association. Quels sont les futurs enjeux sur lesquels l’USPI Genève devra se positionner ?

Dans le domaine de l’immobilier, tous les jours ou presque, nous devons faire face à des changements d’ordre légal et juridique. Tout notre travail est d’anticiper et de suivre ces évolutions qui se font de plus en plus pointues et qui impactent, de près ou de loin, la profession.

Mais pour l’instant, notre «combat» se concentre avant tout sur la (re)valorisation de notre métier, souvent discrédité par des plateformes 100% digitales, récemment débarquées dans le monde du courtage. Face à ce phénomène grandissant d’ubérisation, allant à l’encontre des valeurs que nous défendons et, surtout, à l’encontre des intérêts du client, il nous semble aujourd’hui important d’agir.

Justement, l’USPI Suisse vient de lancer une nouvelle campagne traitant de ce sujet, qu’en pensez-vous ?

Beaucoup de bien ! Je crois que cette campagne est nécessaire et arrive à un moment clé. Depuis quelque temps déjà, la vision «traditionnelle» du courtier a été mise à mal, offrant une image archaïque et dépassée de notre métier. Il était temps de se montrer plus entreprenant et rappeler au public les avantages de faire appel à des professionnels qualifiés et experts dans leur domaine. Nous le savons mieux que quiconque, un projet immobilier n’est jamais un acte anodin et il faut choisir avec précaution celui qui en sera le garant. Avec cette action, j’espère que le travail remarquable de certains courtiers, souvent plus discrets dans leur communication, pourra être reconnu à sa juste valeur !

© 2018 / USPI Genève — Rue de la Rôtisserie 4, Case postale 3344 — 1211 Genève 3 / website by Level & team